Infos pratiques

Tout savoir sur les PSH

Les personnes en situation de handicap à l’IFCV

Des solutions et aides financières ont été mises en place dans les établissements, comme à l’IFCV, pour accompagner les PSH. Retrouvez tous nos conseils pour intégrer une formation en alternance lorsque vous êtes en situation de handicap.

"PSH", qu'est-ce que ça signifie ?

Une PSH est atteint d’un handicap déficient, incapacitant ou engendrant un désavantage social. Il existe 6 grandes catégories de handicap : 

  • Le handicap moteur 
  • Le handicap visuel
  • Le handicap psychique
  • La déficience intellectuelle
  • Les maladies invalidantes

Une personne possédant un handicap peut effectuer une demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicap (RQTH) afin de bénéficier de mesures favorisant son insertion professionnelle. La RQTH est attribuée aux personnes pour une durée de 10 ans.

Intégrer une formation en alternance

Mélangeant théorie et pratique, l’alternance à l’IFCV peut être un véritable tremplin pour les étudiants en situation de handicap. 

Pour bénéficier de cette opportunité, vous pouvez adresser vos candidatures à des entreprises s’engageant en faveur de l’emploi des jeunes handicapés en alternance. 

Vous pouvez également vous rendre sur les sites comme Pôle Emploi ou sur le site de l’agefiph, offrant un espace emploi pour les personnes en situation de handicap. 

L’IFCV vous accompagne durant tout le long de vos recherches. Nos équipes vous orientent pour réaliser un CV impactant et une lettre de motivation adéquate. Vous serez également entrainés aux entretiens de motivation et suivi durant tout le long de votre année chez nous. 

Quelles aides financières ? 

En plus des aides étudiantes habituelles, les personnes en situation de handicap peuvent bénéficier d’aides financières adaptés à leur situation. 

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH) 

Depuis septembre 2008, cette aide peut être demandée auprès de la Maison Départementale du Handicap (MDPH) du lieu de résidence de l’étudiant handicapé. Elle est destinée à la prise en charge des dépenses en relation avec le handicap et son montant varie selon les besoins. Pour les étudiants handicapés de plus de 20 ans, les parents sont tenus de percevoir au préalable l’Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé (AEEH). 

La bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux

Cette bourse peut être demandée à tout âge. Elle peut également être renouvelée pour 3 ans supplémentaires si l’étudiant a été reconnu handicapé, pendant ses études, par la commission des droits et de l’autonomie. Cette demande de bourse d’enseignement supérieur se fait directement sur internet via le dossier social étudiant entre le 15 janvier et le 31 mai précédant la rentrée universitaire. Le Crous donne la réponse entre juin et octobre. 

Les aides du Crous

Excepté la bourse sur critères sociaux, le Crous peut verser une aide annuelle aux étudiants handicapés de plus de 28 ans et ne bénéficiant pas de soutien financier de la part de leur famille. Il peut également verser une aide ponctuelle déterminée en fonction de la difficulté rencontrée. Il n’y a pas de limite d’âge pour l’aide ponctuelle, l’étudiant doit seulement demander une évaluation d’un assistant social.


Retrouvez sur notre site toutes les mesures et aménagements de l’IFCV pour accueillir des personnes en situation de handicap.

rqth-handicap-ifcv-accompagnement-alternance