Infos pratiques

Prime au recrutement d’apprentis

Une aide pour les entreprises qui recrutent

Toutes entreprises recrutant des alternants jusqu’à la fin de l’année 2021 se verront obtenir une prime qui favorise grandement l’embauche d’apprentis.

La ministre du travail a parlé : pour le plus grand bonheur des étudiants en recherche d’alternance comme pour les entreprises, la prime au recrutement d’apprentis a été prolongé ! 

AIDE EXCEPTIONNELLE JUSQU’EN DÉCEMBRE 2021

Le versement d’une prime de 5 000 euros pour le recrutement d’alternants mineurs et 8 000 euros pour le recrutement d’alternants majeurs est maintenu jusqu’à décembre 2021. 

Le gouvernement a pris la décision de prolonger cette aide financière suite à ses retombées très bénéfiques.

Cette aide a été mise en place le 1er juillet 2020 dans le but d’accompagner et de soutenir les étudiants ainsi que les entreprises en souffrance face à la crise sanitaire. Celle-ci a finalement été repoussée par le gouvernement observant un record du nombre d’apprentis recrutés en 2020, avec plus de 500 000 contrats signés

COMMENT PROFITER DE LA PRIME ?

Les conditions sont simples : 

  • Le contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation doit être signé avant le 31 décembre 2021
  • L’alternant doit être inscrit dans une formation en Bac Professionnel, BTS, Bac+3 ou Bac+5 
  • Aux entreprises de 250 salariés et plus à la condition qu’elles s’engagent à atteindre un seuil de contrats d’alternance ou de contrats favorisant l’insertion professionnelle dans leur effectif au 31 décembre 2021, selon des modalités suivantes définies par décret :

    Avoir atteint le taux de 5% de contrats favorisant l’insertion professionnelle (contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation, CIFRE et VIE) dans l’effectif salarié total annuel, au 31 décembre 2021
    Ce taux (de 5%) est égal au rapport entre les effectifs relevant des contrats favorisant l’insertion professionnelle et l’effectif salarié total annuel de l’entreprise.
    Ou Avoir atteint au moins 3% d’alternants (contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation) dans l’effectif salarié total annuel au 31 décembre 2021 et avoir connu une progression d’au moins 10% d’alternants (ou dans les proportions prévues par l’accord de branche le cas échéant) au 31 décembre 2021, comparativement à l’effectif salarié annuel relevant de ces catégories (contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation) au 31 décembre 2020.

    Si l’entreprise n’a pas respecté l’engagement qu’elle a pris, elle devra rembourser les sommes indues à l’ASP.

Pour effectuer une demande, il suffit que l’employeur adresse les contrats d’apprentissage et/ou de professionnalisation signés à l’OPCO (Opérateur de compétences) de son activité. L’OPCO transmettra les contrats au ministère du travail. Par la suite, l’employeur devra envoyer sa déclaration sociale nominative (DSN) et mentionner les informations concernant l’embauche afin de recevoir le versement de l’aide. 

Décret complet (Version en vigueur au 18 mars 2021) : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000042259606/ 

UN COÛT MINIME

Grâce à cette aide, l’apprenti ne coûte rien ou presque à l’entreprise qui le recrute. Presque la totalité de son salaire mensuel sera compensé.

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez recruter ? C’est le moment idéal ! 

Découvrez les solutions d’accompagnement du Groupe IFCV dans le recrutement de vos futurs talents.

Aide-alternance-entreprise