Entreprises

Contrat de professionnalisation

Depuis plusieurs années, l’alternance est considérée comme le meilleur système favorisant l’acquisition de savoirs théoriques et de compétences professionnelles, tout en participant activement à l’insertion des jeunes dans le monde de l’entreprise. 

L’embauche d’un jeune en alternance présente une multitude d’avantages :

  • Jeunes candidats motivés
  • Formation théorique en parallèle
  • Possibilité de les former rapidement à la culture et aux valeurs de l’entreprise
  • Plus de 60% du temps en entreprise, présence favorisée selon votre pic de saisonnalité
  • Coût salarial réduit (pourcentage du SMIC)
  • Exonération d’une partie des charges patronales URSSAF
  • Pas de prise en compte dans les effectifs sociaux de l’entreprise

Le jeune en alternance représente donc la meilleure solution pour préparer l’avenir à moindre coût en formant un jeune qui grandira avec l’entreprise qui lui a fait confiance !

Cependant, le succès de la formule réside notamment sur la qualité de l’accompagnement et du tutorat, ainsi que sur l’implication et la confiance réciproques du jeune candidat et de l’entreprise !

Vous voulez davantage d’informations, une assistance à la définition des profils ?
Vous souhaitez accéder aux CV des jeunes à la recherche d’entreprise ?

Contactez l’IFCV et bénéficiez des meilleurs conseils pour monter cette opération, d’une aide dans la sélection et le recrutement (présélection des profils dans notre base de donnée candidats et d’une assistance dans le suivi administratif du dossier )

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat en alternance issu de la loi du 4 mai 2004 relative à la formation professionnelle. Il remplace les contrats de qualification, d’orientation et d’adaptation.

Objectif du contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation a pour objet de permettre à son bénéficiaire d'acquérir un niveau supérieur de qualification et de favoriser son insertion ou sa réinsertion professionnelle : CQP de branche, qualification reconnue dans les classifications d'une convention collective de branche, titre ou diplôme de l'enseignement professionnel ou technologique.

Spécificités du contrat de professionnalisation

C’est un CDD de 6 à 24 mois. 

Le salarié sous contrat de professionnalisation n’est pas comptabilisé dans l’effectif de l’entreprise.
Faire appel à un contrat de professionnalisation n’entame pas le budget du plan de formation (il est financé par le budget alternance)

Insérer la fiche de renseignement à télécharger
Insérer le formulaire CERFA à télécharger

FAQ :

1- Le contrat de professionnalisation est il assujetti à des charges patronales ?

Oui, cependant il bénéficie d’allègements importants en effet le Contrat de Professionnalisation est exonéré d’une partie des charges patronales URSSAF.(Loi fillon)
 

2- L’alternant a-t-il le droit de travailler un dimanche ?

Les alternants, s’ils sont majeurs peuvent travailler le dimanche dans le respect de la convention collective (majoration salariale…)
 

3- L’alternant en contrat de professionnalisation a-t-il le statut d’un salarié classique ?

L’alternant en contrat de professionnalisation est lié à l’entreprise par un CDD. De ce fait il est un salarié comme les autres. Cependant, il n’est pas comptabilisé dans les effectifs sociaux.
 

4- Quelle est la durée globale d’un contrat de professionnalisation ?

Le contrat de professionnalisation ne peut dépasser deux ans. Sa durée est comprise entre 6 et 24 mois selon la durée de la formation.
 

5- Quelles sont les conditions pour être tuteur d’un jeune en alternance ?

Pour être tuteur d’un jeune il faut être volontaire et avoir travaillé au moins 2 ans dans la qualification en rapport avec l’objectif de la formation. Cependant, afin d’optimiser le tutorat il convient de limiter au nombre de 3 les stagiaires par tuteur (2 pour l’employeur).
 

6- Puis-je choisir le rythme d’alternance de mon futur alternant ?

Bien sûr l’IFCV propose plusieurs rythmes d’alternance à raison de 2 jours de cours et 3 jours en entreprise par semaine. Dans le cas de création de groupes ou de classes intra entreprises, l’alternance est sur mesure. Vous pourrez donc choisir un rythme adapté à votre organisation actuelle.
 

7- Dois-je payer mon alternant lorsqu’il passe son examen ?

L’examen final fait partie du temps de travail hebdomadaire et donc doit être rémunéré. Le stagiaire doit vous fournir une copie de sa convocation aux examens.
 

8- Comment est rémunéré un jeune en alternance ?

La rémunération des jeunes en alternance est fondée d’après la grille ci-jointe :

AGES AU MOINS TITULAIRE D'UN BAC PRO, D'UN TITRE OU DIPLÔME PROFESSIONNEL DE MÊME NIVEAU AUTRES
21 - 25 ans 80% du SMIC 70% du SMIC
- de 21 ans 65% du SMIC 55% du SMIC

9- Qu’est-ce qu’un OPCA ?

C’est un Organisme Paritaire Collecteur Agrée, auprès duquel l’entreprise verse les taxes de formation continue et d’alternance. Ces fonds servent ensuite à financer les formations des jeunes en contrat de professionnalisation.
 

10- Dois-je fournir des documents internes demandés par mon alternant pour la réalisation de ses dossiers ?

Ce sont des documents nécessaires à l’alternant pour la réalisation de ses dossiers professionnels, ils resteront strictement confidentiels et personnels.